Colonies générales

Des timbres de France métropolitaine furent employés dans certaines colonies dès 1851. Au tout début, l’oblitération s’effectuait en France. Ensuite, les colonies utilisèrent des cachets oblitérants où le nom de la colonie était très souvent précisé par une abréviation de 3 lettres (par exemple, Martinique, MQE ou Saint-Pierre et Miquelon, SPM)....

Des timbres de France métropolitaine furent employés dans certaines colonies dès 1851. Au tout début, l’oblitération s’effectuait en France. Ensuite, les colonies utilisèrent des cachets oblitérants où le nom de la colonie était très souvent précisé par une abréviation de 3 lettres (par exemple, Martinique, MQE ou Saint-Pierre et Miquelon, SPM).

Après l’utilisation des timbres français, à partir de 1859 furent émises des émissions générales valables pour l’ensemble des colonies françaises ne faisant pas l’objet d’émissions spécifiques.

La première série est celle de « l’Aigle impérial » (timbres non dentelés comme tout ceux des colonies générales jusqu’en 1881). Cette série est spécifique aux colonies (intitulé des timbres « Colonies de l’Empire français »).

De 1871 à 1879, les mêmes types que ceux de la métropole étaient utilisés (types Cérès, Napoléon III puis Sage) mais avec des timbres non dentelés. La dernière émission en 1881 est celle « Alphée Dubois » et était dentelée.

Ensuite, la disparité des monnaies et des changes dans les colonies françaises des divers continents, poussa l’administration à émettre des timbres spécifiques pour chaque colonie.

Détails

Colonies générales Il y a 7 produits.

Résultats 1 - 7 sur 7.
Résultats 1 - 7 sur 7.