Informations

DOM-TOM

Les DOM-TOM sont des territoires issus de l’ancien empire colonial français. Disséminés à travers le Monde, on en retrouve dans tous les continents sauf en Asie. L’ensemble de la population des DOM-TOM est supérieur à 2.5 millions d’habitants, ce qui correspond à environ 4% de la population de la France.

On distingue

  • Les Départements et régions ...

Les DOM-TOM sont des territoires issus de l’ancien empire colonial français. Disséminés à travers le Monde, on en retrouve dans tous les continents sauf en Asie. L’ensemble de la population des DOM-TOM est supérieur à 2.5 millions d’habitants, ce qui correspond à environ 4% de la population de la France.

On distingue

  • Les Départements et régions d’outre-mer sont au nombre de 5 :

La Guadeloupe

la Martinique

la Guyane

la Réunion

Mayotte

 

  • Les collectivités d’outre-mer sont au nombre de 5 :

Saint-Pierre et Miquelon

Saint-Barthélemy

Saint-Martin

Wallis-et-Futuna

Polynésie française

 

  • Les Terres australes et antarctiques françaises sont un territoire d’outre-mer

 

  • Enfin la Nouvelle-Calédonie a un statut particulier et Clipperton est sous l’autorité directe du gouvernement.

 

Du point de vue philatélique :

  • Les départements et régions d’outre-mer utilisent les timbres français et n’émettent donc plus de timbres propres.
  • Il en est de même pour les collectivités d’outre-mer Saint Barthélémy et Saint-Martin.
  • Par contre, Saint-Pierre et Miquelon, Wallis-et-Futuna, la Polynésie française, les Terres australes et antarctique française et la Nouvelle-Calédonie émettent toujours leurs propres timbres.

 

Vous trouverez donc dans cette catégorie les timbres et blocs-feuillets des départements et des territoires d’outre-mer français de Saint-Pierre et Miquelon, Wallis-et-Futuna, Polynésie française, Terres australes et antarctique française et Nouvelle-Calédonie. 

Détails

DOM-TOM Il y a 1250 produits.

Sous-catégories

  • Nouvelle-Calédonie

    La Nouvelle-Calédonie est constituée de plusieurs îles de la mer de Corail, situées entre l’Australie et les îles Fidji. L’île principale est la Grande Terre, avec sa capitale Nouméa. Elle représente environ 90% du territoire de la Nouvelle-Calédonie et 75% de sa population.

    La Nouvelle-Calédonie fut découverte par le capitaine Cook en 1774, puis colonisée par la France en 1853. Elle fut tout d’abord rattachée aux Etablissements français de l’Océanie.

     

    • En 1860, elle devint colonie française distincte. Elle utilise alors, mis à part le timbre rudimentaire lithographié de Napoléon III, les timbres des colonies françaises, puis ces mêmes timbres surchargés principalement « NCE ».

    • Les premiers timbres propres du territoire apparaissent en 1905 avec notamment le fameux Cagou(oiseau vivant uniquement en Nouvelle-Calédonie et considéré comme emblème) et la rade de Nouméa. Les timbres de cette période se retrouvent dans la rubrique « colonies françaises » et également dans les sous-rubriques « Poste » et « Poste aérienne » de la Nouvelle-Calédonie.

    • Les premiers timbres de la Nouvelle-Calédonie en tant que territoire d’Outre-mer sont émis en 1959 (avec une série de poissons et coraux). Ces timbres se retrouvent en années complètes à partir de 1960 (années comportant les timbres postes et les timbres de poste aérienne).

       On peut également acheter certains timbres au détail dans les sous-rubriques « Poste », « Poste aérienne » et        « Blocs et feuillets ». A noter que les timbres de Poste aérienne n’ont été émis qu’entre 1962 et 2001.

    • Depuis 1998, la Nouvelle-Calédonie bénéficie d’une autonomie provinciale et continue à émettre ses propres timbres.
  • Polynésie française

    La Polynésie française est un ensemble d’archipels du Pacifique, au sud de l’équateur et à l’est des îles Cook. On distingue notamment l’archipel de la Société qui comprend Tahiti et sa capitale Papeete, ainsi que l’archipel des Gambier et l’archipel des Marquises.

    Les îles furent progressivement découvertes au cours du XVIème siècle. Les îles de la Société devinrent un protectorat puis une colonie française en 1880. Les autres archipels furent rattachés ultérieurement à la France. Ces territoires portèrent le nom d’Etablissements français de l’Océanie (voir à Océanie pour les timbres correspondants) de 1892 à 1955. L’autonomie fut décidée en 1956 puis le nouveau nom de Polynésie française fut adopté en 1957.

    Les premiers timbres de ce territoire français d’Outre-Mer apparurent en 1958 avec une série courante décrivant des personnages locaux et une série artistique pour la Poste aérienne.

    Les années complètes de Polynésie française sont donc disponibles à partir de 1958.

    Compte tenu du coût élevé de certaines séries de Poste aérienne, ces timbres ne sont pas inclus dans les années complètes et se retrouvent dans la sous-rubrique correspondante. A partir de 1987, il n’y a plus de timbres de Poste aérienne pour la Polynésie française.

  • Saint-Pierre et Miquelon

    Saint-Pierre et Miquelon est un archipel en Amérique du Nord, à l’est du Canada. L’Archipel comprend 8 îles dont la plus peuplée est Saint-Pierre. Les 2 plus grandes îles, Miquelon et Langlade sont reliées par un isthme sablonneux de 6 km.

    • Un premier établissement permanent fut implanté sur l’archipel par des pêcheurs français dès 1604. Ce territoire fut ensuite longuement disputé entre les anglais et les français. Ces derniers prirent possession en 1816 et cette colonie française subsista jusqu’en 1958. Les premiers timbres furent émis dès 1885 (timbres des colonies françaises surchargés « SPM ») et les premiers timbres propres apparurent en 1909 (série pêcheurs, goéland et bateau de pêche). Les timbres correspondants, entre 1885 et 1957, se retrouvent à la fois dans la rubrique « colonies françaises » et dans les sous-rubriques « Poste » et « Poste aérienne » de Saint-Pierre et Miquelon.

    • Entre 1958 et 1976, Saint-Pierre et Miquelon est un territoire d’Outre-Mer. Les timbres correspondants se retrouvent dans les sous-rubriques « Poste » et « Poste aérienne » (et éventuellement dans les séries thématiques). Compte-tenu des prix élevés de certaines séries, il n’y a pas d’années complètes pour cette période.

    • De 1976 à 1985, en tant que département français, ce territoire utilisait les timbres de France.

    • Depuis 1986, Saint-Pierre et Miquelon est une collectivité territoriale et dispose à nouveau de ses émissions propres. On retrouve les timbres correspondants dans la rubrique « années complètes » (dans lesquelles on a les timbres de la Poste, de la Poste aérienne jusqu’en 2008 et des blocs-feuillets). A noter que pour les séries courantes type Marianne, ce territoire utilise les timbres français correspondants avec la surcharge « Saint-Pierre et Miquelon » jusqu’en 2008, puis avec la surcharge « SPM ».
  • TAAF

    Situé entre le 37ème parallèle et le pôle sud, les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) sont répartis en quatre districts : La Terre Adélie, les iles Crozet (une vingtaine d’îles), les îles Kerguelen (environ 300 îles) et les îles Amsterdam et Saint-Paul au sud de l’océan Indien. Ce territoire couvre une superficie d’environ 400 000 km2.

    Les îles Amsterdam ont été découvertes par les espagnols en 1522, les îles Saint-Paul par les portugais en 1559, les îles Crozet par les français en 1772 et la Terre Adélie par le navigateur français Dumont d’Urville qui lui donna le prénom de sa femme.

    Ce territoire sert maintenant de base à de nombreuses missions scientifiques.

    Depuis 1896, des timbres français ont été épisodiquement utilisés. Ce territoire ayant été rattaché à Madagascar en 1924, des timbres malgaches surchargés furent utilisés (comme le premier timbre de Poste aérienne surchargé « Terre Adélie » en 1948). Des timbres malgaches sans surcharge furent également utilisés jusqu’en 1955. A partir de cette date, ce territoire devint un territoire d’outre-mer français à statut spécial et utilise ainsi des timbres spécifiques (la première série décrit divers animaux de ces îles). Les timbres de Poste aérienne furent émis jusqu’en 1998.

    Les timbres des TAAF sont vendus en années complètes à partir de 1977 (les années de Poste et de Poste aérienne sont séparées). Avant cette date, les timbres sont vendus au détail par séries dans les sous-rubriques Poste et Poste aérienne (on peut également retrouver certaines séries dans les rubriques thématiques).

    Les carnets de voyage, qui sont apparus en 1999, sont vendus séparément et ne font donc pas partie des années complètes de Poste.

  • Wallis et Futuna

    Wallis et Futuna sont constitués par 2 archipels de l’Océanie, distants de plus de 200 km, à l’est de Vanuatu et au sud des îles Tonga.

    La colonisation de ces archipels a commencé dès le XVème siècle, notamment par les Hollandais et les Anglais. En 1767, l’anglais Wallis donna son nom à l’Archipel.

    A partir de 1842, des traités de protectorat furent signés entre certains rois des archipels et la France. Ces territoires devinrent ainsi une colonie française dès 1847, puis un protectorat rattaché administrativement à la Nouvelle-Calédonie. Les premières émissions du protectorat français datent de 1920 avec des timbres de Nouvelle-Calédonie surchargés « Iles Wallis et Futuna ».

    Les îles Wallis et Futuna devinrent un territoire d’Outre-mer français à partir de 1957 et émirent depuis cette date leurs propres timbres.

    • On retrouve les années complètes de ces territoires dans la rubrique correspondante à partir de 1977.
    • Avant cette date, les timbres (ou les séries) sont vendus dans la rubrique « Poste ».
    • Pour les timbres de poste aérienne, les années complètes se retrouvent à partir de 1980 dans les sous-rubriques « années complètes » et « poste aérienne », jusqu’en 1999 (Il n’y a plus de timbres de poste aérienne après cette date). Avant 1980, les timbres de poste aérienne sont vendus au détail dans la sous-rubrique correspondante.
  • Mayotte

    Mayotte est la partie sud-est de l’archipel des Comores dans l’océan Indien, entre le Mozambique et Madagascar. Mayotte fut une colonie française dès 1843 et des timbres spécifiques furent émis entre 1892 et 1912. Rattachée ensuite à Madagascar, Mayotte utilisa les timbres de Madagascar de 1912 à 1950.

    De 1950 à 1975, elle utilisa les timbres de l’archipel des Comores, alors une dépendance française. Contrairement aux autres îles de l’archipel, Mayotte, suite à un référendum, refusa son indépendance et resta donc attachée à la France en tant que collectivité territoriale. Elle utilisa ainsi les timbres français jusqu’à fin 1996.

    A partir de 1997, des timbres particuliers sont à nouveau émis pour Mayotte. La première série de timbres émise est une série courante de la Marianne de Briat surchargée « MAYOTTE ».

    Série de timbres de Mayotte de 1997

    Le premier bloc-feuillet, émis en 1999, a pour thème l’exposition Philexfrance de Paris.

     Bloc-feuillet numéro 1 de Mayotte en 1999

    A partir de 2012, Mayotte utilisa à nouveau les timbres français (Département et région d’Outre-Mer).

par page
Résultats 1 - 30 sur 1250.
Résultats 1 - 30 sur 1250.