2 € commémoratives par pays  

Il y a 350 produits.

par page
Résultats 1 - 30 sur 350.
Résultats 1 - 30 sur 350.
2 € commémoratives par pays

La zone euro en évolution depuis 1999

En 1999, 11 pays ont créé la zone euro : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal, rejoint par la Grèce en 2001.

A ces pays, ce sont ajoutés Monaco, Saint-Marin et le Vatican, 3 micro pays qui avaient préalableme...

La zone euro en évolution depuis 1999

En 1999, 11 pays ont créé la zone euro : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal, rejoint par la Grèce en 2001.

A ces pays, ce sont ajoutés Monaco, Saint-Marin et le Vatican, 3 micro pays qui avaient préalablement des accords avec la France et l’Italie.

Ces états ont été rejoints en 2007 par la Slovénie, en 2008 par Chypre et Malte, en 2009 par la Slovaquie, en, 2011 par l’Estonie, en 2014 par la Lettonie et enfin en 2015 par la Lituanie.

En 2011, Andorre, qui utilisait le franc et la peseta, a signé un accord monétaire avec l’Union européenne et a fait de l’euro sa monnaie officielle.

A l’heure actuelle, aucun nouveau pays n’envisage de rejoindre la zone euro.

On peut également noter en regardant une carte géographique que cette zone euro n’est pas contigüe. Ainsi, la Grèce est séparée des pays de l’eurozone par la Bosnie-herzégovine, la Serbie, la Macédoine, l’Albanie et la Croatie et les états baltes par la Pologne.

  

2004, émissions des premières pièces de 2 euros commémoratives 

Ce n’est qu’en 2004, qu’ont été frappées les premières pièces de 2 euros commémoratives. Cette année là, 4 pièces ont été frappées en qualité UNC (la première fut celle de la Grèce à l’occasion des jeux olympiques d’été et frappée à 35 millions d’exemplaires) et 2 en qualité BU émises par les micros états de Saint-Marin et Vatican.

 

Un nombre d’émission en constante augmentation

Les états membres n’ont eu la possibilité d’émettre qu’une pièce par an jusqu’en 2011 puis 2 pièces par an depuis 2012 (en dehors des émissions communes). Certains pays ont décidé de ne pas forcement sortir de nouvelles pièces chaque année. Parmi ces pays on trouve l’Autriche, Chypre, l’Irlande et les Pays-Bas. D’autres utilisent toujours leur « droit d’émission ».

 

Les émissions communes

En plus de leurs propres pièces, les états membres de la zone euro se sont mis d’accord pour émettre, lors d’anniversaire de date historique de la fondation de l’Europe, des 2 euros commémoratives comportant la même face. Le seul changement entre les pays est donc la lettre d’identification du pays et le tirage de ces pièces.

Ainsi en 2007, 2009, 2012 et 2015 sont sorties les pièces de 2 euros commémoratives pour mettre en avant les 50ans du traité de Rome, les 10 ans de l'Union économique et monétaire, les 10 ans des billets et pièces en euros et les 30 ans du drapeau européen.

En 2022 est prévue une émission commune sur le programme Erasmus.

  

Nombre de pièces de 2 euros commémoratives émises par pays

Le Luxembourg est le pays qui en a émis le plus grand nombre alors que Chypre est celui qui en a émis le moins.

  • Allemagne     24
  • Andorre         12
  • Autriche          7
  • Belgique         25
  • Chypre             5
  • Espagne          18
  • Estonie            10
  • Finlande          26
  • France            24
  • Grèce              22
  • Irlande              6
  • Italie                27
  • Lettonie          12
  • Lituanie          10
  • Luxembourg   28
  • Malte               20
  • Monaco           10
  • Pays-Bas         8
  • Portugal          25
  • Saint-Marin     24
  • Slovaquie        13
  • Slovénie          15
  • Vatican           23

Des pièces euros à collectionner qui prendront de la valeur

 

Chaque pays étant libre quant au tirage de ses pièces, on note un grand écart dans le volume des émissions. Ainsi, L’Allemagne émet ces dernières années 30 millions de pièces (produites par 5 ateliers), la France 10 à 15 millions (sauf pour les 2 euros Astérix et recherche médicale) et l’Italie 2 à 3 millions. On retrouve donc souvent ces pièces en circulation dans son porte-monnaie et leur valeur (en tant que pièce usagée) reste donc égale à celle de leur valeur faciale.

D’autres ont un tirage beaucoup moindre (en dessous du million d’exemplaires). Ces pièces se font donc plus discrètes et encore plus si le pays d’émission est éloigné géographiquement de la France. Ceci est vrai pour Malte, le Portugal, les états baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) par exemple.

On note également que le tirage global des commémoratives tend à diminuer.

 

Vous pouvez retrouver ces 2 euros commémoratives en état UNC sur notre site internet (Envoi rapide et soigné).

 

Détails